iFinity Url Master is unlicensed, get a new licence here   ~  DNN SEO Urls by iFinity Url Master
Choisissez le type de recherche
 
  • Site
  • Web
Search

Erreur You are using an unlicensed and unsupported version of DotNetNuke Professional Edition. Please contact sales@dnncorp.com for information on how to obtain a valid license.

Le docteur Gaëlle BRODER a présenté ainsi son projet en 2009 :

  • L’étude des interactions mère-bébé est un sujet d’intérêt croissant pour les chercheurs et les cliniciens. Peu d’études existent actuellement sur l’évaluation des interactions mère-enfant, de moins de trois ans, dans le contexte des mères ayant vécu un événement traumatique avant leur grossesse et sur l’impact que ce dernier peut avoir sur la construction de la relation mère-enfant et ainsi sur le développement ultérieur de l’enfant.
  • Cette étude a pour objectif l’évaluation des interactions mère-enfant, chez des mères ayant vécu un événement traumatique avant leur grossesse et ainsi étudier de quelle manière ces interactions vont se construire. Elle ouvre sur les questions de la compréhension des modalités de transmission mère-enfant du traumatisme et sur un questionnement de nos pratiques de soin.

Une cohérence avec les objectifs de la fondation, ce projet est une réponse à un besoin de santé de l’enfant et de l’adolescent non ou mal couvert :

  • Ce projet étant centré sur l’étude des interactions mère-enfant chez des mères ayant vécu un événement traumatique, est au coeur de la problématique du développement de l’enfant. Les enfants concernés sont ceux de 0 à 3 ans, pour lesquels peu d’études cliniques et de recherches existent.
  • L’enjeu thérapeutique de cette recherche est d’évaluer la nécessité d’une prévention primaire pour cette population d’enfant, en plein développement.
  • Cette étude constituera aussi un outil de formation pour l’ensemble des professionnels travaillant dans le domaine de la Petite Enfance et permettra ainsi une meilleure évaluation et prise en charge des mères et de leur enfant.

Ce projet de recherche a plusieurs objectifs :

  • Médicaux :
    • L’objectif de la recherche est d’évaluer les interactions mère-enfant chez des mères qui auraient vécu antérieurement à leur grossesse un événement traumatique. De quelle manière cet événement va-t-il venir modifier la construction des interactions ? Va-t-on retrouver des éléments de "ruptures" dans les échanges mère-enfant ? L’hypothèse qu’il existerait, lors des échanges interactionnels, des "micro-ruptures", c’est-à-dire des moments de variations majeures de l’interaction pendant lesquels le lien se désorganise. Ceci est à rapprocher du comportement "effrayé-effrayant" que décrit Fonagy pour rendre compte de ce qui se passe entre la mère et son enfant, chez des mères ayant vécu un événement traumatique.
    • L’objectif secondaire sera de mettre en corrélation la présence de ces "micro-ruptures", leur intensité avec la symptomalogie maternelle (dépression, troubles anxieux, Posttraumatic stress disorder(PTSD), présence de symptômes traumatiques sans PTSD clinique...). Nous pouvons faire l’hypothèse d’une corrélation positive entre intensité des micro-ruptures et des symptômes post-traumatiques, même chez les mères qui ne présenteraient pas de PTSD clinique.
    • Ces éléments permettront de questionner un enjeu thérapeutique. En effet, chez les mères présentant un PTSD clinique, il est consensuel de proposer une prise en charge individuelle et très fréquemment mère-enfant. Pour celles ne présentant pas de PTSD clinique (avec sûrement présence de quelques symptômes post traumatiques à la CAPS (the Clinician administered PTSD scale) ) mais qui présenteront dans le lien avec leur enfant des micro-ruptures importantes, une prise en charge mère-enfant doit-elle être proposée ? Ces dyades correspondent-elles à une population à risque ?
  • Sociaux :
    • Identifier les populations de dyades à risque et ainsi permettre de proposer une prévention primaire ou secondaire du développement de l’enfant.
  • Sociétaux :
    • Alerter les professionnels de la Petite Enfance (Protection maternelle infantile (PMI), pédiatres, maternité...) sur la nécessité d’une évaluation des interactions mère-enfant lorsque la mère a vécu un événement traumatique.
    • Améliorer la prise en charge mère-enfant, faire reconnaître la souffrance de ces dyades. Prévenir le risque de développement de trouble ultérieur chez l’enfant, ce qui peut avoir un impact sur le coût de santé publique et des dépenses de santé.

Il faut noter que l’étude est encore en cours.

 


Copyright © 2011 Fondation Pfizer pour la santé de l’enfant et de l’adolescent. Tous droits réservés.     
Plan du site  |  Mentions légales  |  Portail Adolescence