iFinity Url Master is unlicensed, get a new licence here   ~  DNN SEO Urls by iFinity Url Master
Choisissez le type de recherche
 
  • Site
  • Web
Search

Erreur You are using an unlicensed and unsupported version of DotNetNuke Professional Edition. Please contact sales@dnncorp.com for information on how to obtain a valid license.

Elodie CHARBONNIER a présenté ainsi son projet en 2009 :

  • Dans cette étude nous questionnerons dans quelle mesure des facteurs individuels, sociaux et familiaux sont impliqués dans le risque suicidaire chez les jeunes.
  • Par conséquent, nous interrogerons le lien existant entre les passages à l’acte suicidaire et l’orientation sexuelle, les discriminations, les conduites addictives, les relations familiales et la personnalité des sujets.
  • Nous allierons une méthodologie quantitative à une démarche qualitative.
  • Nous avons pour objectif d’évaluer le risque suicidaire chez les jeunes en lien avec leur orientation sexuelle, de mieux comprendre le passage à l’acte suicidaire, ses déterminants et d’améliorer la prise en charge.
  • Notre étude est rétrospective, nous interrogerons des jeunes de 18 à 25 ans sur leur enfance et leur adolescence. La finalité de cette étude étant la sensibilisation des professionnels et la prévention en milieu scolaire.

Une cohérence avec les objectifs de la fondation, ce projet est une réponse à un besoin de santé de l’enfant et de l’adolescent non ou mal couvert :

  • Cette étude vise à augmenter les connaissances en ce qui concerne la santé des jeunes, ainsi que leurs déterminants, et à proposer des solutions pratiques de prise en charge.
  • Nous nous intéressons plus particulièrement à un besoin de santé mal couvert, à savoir l’importance de l’orientation sexuelle dans le passage à l’acte suicidaire, et cela dès l’enfance et l’adolescence. En effet, alors que de nombreuses études américaines illustrent la souffrance des homosexuels, en France, les recherches portant sur cette thématique sont rares.

Ce projet de recherche a plusieurs objectifs :

  • Médicaux :
    • L’évaluation du risque suicidaire

      Pour répondre au premier objectif, nous évaluerons le risque suicidaire des jeunes en fonction de leur orientation sexuelle. Pour cela, nous réaliserons une étude comparative entre les homosexuels et les hétérosexuels.

      Dans un second temps, nous questionnerons le lien existant entre les conduite suicidaires et cinq autres variables : le rapport du sujet à son orientation sexuelle, les conduites addictives, les relations familiales, les discriminations, et la personnalité des jeunes. En étudiant ces liens, nous avons pour objectif de déterminer les facteurs de risque les plus significatifs dans le passage à l’acte suicidaire. Nous questionnerons les jeunes sur ces différentes variables au cours de leur enfance et de leur adolescence. De plus, nous désirons définir les facteurs de risques communs aux homosexuels et aux hétérosexuels, et ceux qui sont spécifiques à l’appartenance à une minorité sexuelle.
       
    • La prise en charge des jeunes suicidants

      Pour répondre au second objectif, nous rencontrerons des jeunes ayant eu des idéations suicidaires ou ayant réalisé des tentatives de suicide, afin de mieux appréhender leur souffrance. Là encore, nous souhaitons déterminer dans quelle mesure leurs motivations suicidaires sont liées à leur orientation sexuelle, et à quelle période celles-ci ont été présentes. Notre étude est donc essentiellement rétrospective, elle vise à interroger les sujets sur leur enfance et leur adolescence, les premières idéations suicidaires apparaissant fréquemment au cours de cette période. A partir des données que nous aurons recueillies, nous déterminerons la période la plus critique, et nous proposerons des pistes de prise en charge cliniques adaptées, afin de prévenir le risque suicidaire chez les jeunes. Nous désirons également favoriser l’accompagnement des familles, que ce soit dans l’acceptation de l’orientation sexuelle de leurs enfants, ou dans l’anticipation et la prévention de leurs conduites suicidaires.
  • Sociaux et sociétaux :
    • Notre recherche s’intéresse à un problème de santé publique, le suicide étant la seconde cause de mortalité chez les 12-25 ans. En portant une attention particulière aux conduites suicidaires et à l’orientation sexuelle, notre projet se situe dans la lignée du "Plan santé des jeunes 2008" du Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports.
    • Ce texte met en avant l’importance de protéger les jeunes du risque suicidaire, et d’approfondir leurs prises en charge. Il porte également notre attention sur la nécessité de prendre en compte la souffrance des jeunes adultes en lien avec leur orientation sexuelle.
    • Par le biais de cette recherche, nous désirons améliorer la prise en charge des jeunes, et diminuer leur risque suicidaire par un accompagnement adapté. En appuie sur les données que nous aurons obtenues, notre étude a deux finalités : la mise en oeuvre des moyens et d’actions afin de sensibiliser le personnel soignant, et réaliser des actions de prévention en milieu scolaire.

Il faut noter que l’étude est encore en cours.

 


Copyright © 2011 Fondation Pfizer pour la santé de l’enfant et de l’adolescent. Tous droits réservés.     
Plan du site  |  Mentions légales  |  Portail Adolescence