iFinity Url Master is unlicensed, get a new licence here   ~  DNN SEO Urls by iFinity Url Master
Choisissez le type de recherche
 
  • Site
  • Web
Search

Erreur You are using an unlicensed and unsupported version of DotNetNuke Professional Edition. Please contact sales@dnncorp.com for information on how to obtain a valid license.

Le forum Adolescences 2011 explorait les notions de « différences » à partir des questions d’image, de respect de l’autre, de prévention de l’exclusion. Comme chaque année, les débats étaient éclairés et nourris par les résultats de l’enquête exclusive réalisée pour la Fondation Pfizer par Ipsos santé*.

L’étude Ipsos santé pour la Fondation Pfizer apporte une première information surprenante :
32% des adolescents qui se sentent différents justifient spontanément ce sentiment par une plus grande maturité. Et ce, alors qu’ils déclarent également des différences visibles, souvent sources de mal-être.
Se dégage également de manière assez surprenante une vision apparemment très positive de la différence, puisque 90% des adolescents interrogés estiment que la richesse vient de la différence ; et 84%, qu’être différent est un atout pour réussir. Mais parallèlement, ils déclarent vivre difficilement le sentiment d’être différent. Les adolescents « différents » sont en particulier ceux qui éprouvent le plus un sentiment d’exclusion (44% contre 13% pour ceux qui ne se sentent pas différents).
Les débats dans les académies ont montré que ne pas se sentir comme les autres s’apparente parfois à un combat et pour nombre d’adolescents, affirmer « sa » différence est une prise de risque plutôt qu’une chance. Pression, mal-être, difficultés à assumer sa singularité… peuvent constituer une menace pour leur santé physique et psychique.

La diversité et le respect de la différence, pourtant largement promus, font aussi de plus en plus débat. Ces questions revêtent une acuité particulière pour des adolescents qui doivent arbitrer entre désir de s’affirmer et conformité avec les codes dominants, signes rassurants d’appartenance à un groupe. Quelle image de soi imposer ? Peut-on échapper à la pression du groupe ? Comment se construire quand sa différence est liée au handicap ou à la maladie ? Prises de risques ou provocations pour s’intégrer ne traduisent-elles pas aussi des souffrances personnelles du fait de différences ?

Les forums Adolescences 2011 ont donc montré toute l’ambivalence des sentiments adolescents vis-à-vis de la différence. Ceux qui se sentent différents expriment autant de fierté à ne pas être comme les autres que de souffrance :
57% se sont déjà demandés s’ils étaient normaux, 49% sont mal dans leur peau, 44% se sont déjà sentis exclus par les autres et 27% ont la sensation d’être un bouc émissaire.

Retrouvez le programme du forum 2011 et la synthèse des échanges

*Etude Ipsos Santé pour la Fondation - téléchargez l’ensemble de l’étude



Copyright © 2011 Fondation Pfizer pour la santé de l’enfant et de l’adolescent. Tous droits réservés.     
Plan du site  |  Mentions légales  |  Portail Adolescence